Les traitements anticorrosion

Le traitement électrolytique anticorrosion zinc - nickel

Le traitement zinc – nickel consiste en un co-dépôt de zinc et de nickel par voie électrolytique en milieu alcalin sans cyanure.

Ce procédé est adapté au revêtement de pièces dont l’environnement en service est « sévère », offrant des niveaux de résistance supérieurs à la corrosion (> 1000 heures de tenue au brouillard salin) et à l’abrasion. Le titre en nickel du revêtement est de 12 à 15 % massique.

Équipement

  • Deux lignes tonneaux automatisées pour moyennes et grandes séries.
  • Une ligne automatique à l’attache pour moyennes et grandes séries.

Fonctionnement de nos chaines de production en 7/7 24/24

Applications

Adapté pour des conditions extrêmes, avec recherche de performance, optimisation de poids.

Automobile, transport ferroviaire, cyclisme, construction mécanique, machines-outils.

Caractéristiques

  • Excellente résistance à la corrosion : – > 1000 h RR à l’essai BS – > 63 cycles ECC1 – …
  • Compatible avec l’aluminium et ses alliages (faible différence de potentiel)
  • Résistance à l’abrasion de par la dureté superficielle très élevée obtenue (400-450 HV)
  • État de surface adapté à l’adhérisation des caoutchoucs
  • Conforme aux exigences de l’Industrie Automobile, Électrique / Électronique, Transport, Construction mécanique, Environnement, BTP, Ameublement

Finitions possibles

  • Passivations grises et noires sans Cr6 conformes ELV / RoHS
  • Finitions organo-minérales (top coat) permettant de satisfaire aux exigences de l’Industrie Automobile :
  • Lubrifiées
  • Renforcées et lubrifiées

Application réalisée sur stand de reprise automatisé.

Prestations complémentaires

  • Dégazage
  • Conditionnement
  • Transport
  • Possibilité de réalisation d’essais :
    • Brouillard salin selon normes NF A 05-109/D17 1058
    • Test de présence Cr6 selon norme ISO 3613
    • Mesures d’épaisseur par fluorescence X
    • Tests d’adhérence